samedi 5 janvier 2008

Que va-t-il devenir?


Sodade, sodade


Le travail : une malédiction que l'homme a transformée en volupté.
[Emile Michel Cioran]
Extrait de "Sur les cimes du désespoir"





Place Murillo de La Paz.
Photographe.
En voie d'extinction.

Que deviendra-t-il?

Cette conviction que c'est bien aussi par le travail, surtout même par le travail, que l'homme se transforme, s'émancipe, se libère du besoin, de l'enfermement et de la dépendance, cette conviction ne me quittera plus jamais.
Je l'ai compris et senti, là bas comme ici, chaque jour, en me frottant à ses mille et un métiers aujourd'hui disparus.
Du pompiste ANTAR au cordonnier, en passant par le coutelier ou le réparateur télé...

Que deviendra-t-il, lui, avec son métier, son rang, son estime de soi? Qu'adviebdra-t-il de sa fierté, de sa vie social? Comment se recomposeront ses relations avec les gens, avec la vie même, quand il disparaitra totalement du Champ?

Adaptes-toi, marches, ou crèves.
Marches, ou crèves.
Crèves...

De même, que deviendra ce bac + 5 qui refusera ces deux affriolantes offres d'emploi de télémarketing proposé par son gentil conseiller ANPE? Ou cet ouvrier qualifié qui refuse de fondre du chaudron dans des conditions apocalyptiques?

De la chair à canon pour le MEDEF local...
Puis, plus rien.
Plus.
Personne.

C'est la guerre sociale old school, façon XIXème, la plus dure, qui est de retour.
Ca va chier. J'ose encore penser que le Français reste frondeur, malgré le lavage de cerveau généralisé.
Ca va chier.

Le travail peut briser des êtres, son absence davantage encore.
Faudra que je vous cause de mon ouvrier de paternel, un jour, tiens, à ce sujet.
Y a de quoi devenir fou...

Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.
[Confucius]

Une nation dans laquelle une classe est opprimée ressemble à un homme qui a une blessure à la jambe : la jambe malade interdit tout exercice à la jambe saine. [Louis Blanc]
Extrait de "Organisation du travail"


L'homme qui s'adjuge, en vertu de sa supériorité intellectuelle, une plus large part de biens terrestres, perd le droit de maudire l'homme fort qui, aux époques de barbarie, asservissait le faible en vertu de sa supériorité physique. [Louis Blanc]
Extrait de "Organisation du travail". Réponses à diverses objections

2 commentaires:

simon a dit…

c'est vrai qu'il donne pas beaucoup de nouvelle mais le cordonnier n'a pas encore disparu, il va tres bien meme :-) Tres bonne annee a toi Mme (apres 5 ans il n'y a plus de Mlle qui tienne !)

simon a dit…

oups il fallait lire "à toi et à Mme" bien sûr, mille excuses !