mardi 13 février 2007

Olympe de Gouge à Caracas

Les hommes adorent les connes. C’est pour ça qu’ils ont tant fait, au cours des siècles, pour qu’elles le restent.
Pensée féministe de Wolinski, dans "Les Pensées".

Caracas est une ville envahie de ces panneaux publicitaires géants de femmes à poil, aux courbes vertigineuses et siliconnées. On finit presque par "s'habituer" à tout, et s'indigner un peu plus mollement, à force de. Mais j'ai quand même vachement de mal avec ça. Cette récupération marketing agressive et systématique du corps féminin, pour vendre de la camelotte, est totalement indigne.
En même temps, souvent, j'en bande.
Dilemme (...).
Alors, lâche comme un garçon, j'ai fini par retrouver quelques citations d'un vieux bouquin jadis de ma maisonnée familiale, de ferment féministe (ce qui fut et demeurera jusqu'au trépas un incommensurable privilège).
Histoire de trouver des légendes aux photos ci-après, par un chemin détourné...

Je me dois de préciser ce paradoxe: cette "obligation esthétique", ces bombardements de "canons de beauté" de la bimbo à gros nichons, originairement imposés par le Mâle et grandement définis par ces publicités et les télénovelas, qui peuvent être si pénibles à porter, s'accompagnent d'une représentation des femmes en politique, dans la haute administration, dans le secteur privé à des postes à responsabilité, bien supérieure et bien plus équitative en moyenne que ce que l'on peut constater en France...


On ne se lasse pas d’admirer avec quel candide égoïsme les hommes demandent aux femmes non pas d’être elles-mêmes, mais de ressembler à l’idéal masculin de la féminité.
Benoîte Groult, le Féminin Pluriel


O Dieu! Accordez-moi la chasteté. Mais pas encore maintenant.
Saint Augustin



Il l’encourage à des comédies, dont profitent son impérialisme et sa vanité: elle retourne contre lui ses pouvoirs de dissimulation, elle prend ainsi des revanches délicieuses, car, en le trompant, elle assouvit des désirs singuliers et goûte le plaisir de le bafouer. L’épouse, la courtisane, mentent en feignant des transports qu’elles n’éprouvent pas; ensuite elles s’amusent avec un amant, avec une amie, de la vanité de leur dupe: " Non seulement ils nous ‘ratent’, mais ils veulent encore qu’on se fatigue à crier de plaisir! "
Simone de Beauvoir, le Deuxième Sexe



Article premier de la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne:

" La femme naît libre et demeure égale à l’homme en Droit. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. ", écrivit Olympe de Gouge à la Révolution Française. Elle fut condamnée à mort pour cet écrit en 1793, sans avocat, et fut exécutée le jour même.

J.M. Pontaut et Francis Szpiner, l’Etat Sexiste

Et enfin, deux petites pour la route:

Moi, je me méfie toujours de la condescendance des hommes qui m’ont fait jouir.

Une femme, Déclin de l’Empire Américain


Si vous castrez un coq, il arrête de chanter et d’être intéressé par les poules; si vous redonnez à ce coq des hormones sexuelles, le coq se remet à chanter et à être intéressé par les poules. Ca existe aussi chez les mammifères, mais ils chantent moins bien.

Jacques Epelbaum, neuro-endocrinologiste, Nimbus, sur FR3

Tiens en parlant de coqs castrés, voilà du REGGAETON. Les amateurs apprécieront particulièrement le souffle inspiré qui traverse les paroles de l'oeuvre...
"Je lui mets bien fort, bam bam, bam"...Ca fait également un carton chez les 5-8 ans.

3 commentaires:

Vroumette a dit…

Les citations sont truculentes.

Anonyme a dit…

Ca n'a aucun rapport avec ton article mais je viens de voir en bas de la fenètre à droite que j'étais "tracée".
Je savais que cela existé mais de le voir...
Donc bonjour d'Isabelle du Mali pour ceux que ça interesse!

Benjamin a dit…

Toutes ces photos voyeuristes pour dénoncer un scandale...

Si je ne t'aimais pas tant que ça je dirais que tu es un faux cul^^