vendredi 19 octobre 2007

Africa, la diaspora d'Amérique latine



Brasil, Salvador de Bahia


BONGA en America?

On a beau essayé d'être discipliné (promesse à tenir vis à vis de soi même, avant tout), essayé de tenir correctement cette bodega, la nuit notamment, à la bougie; essayé de te distiller (avec un plaisir non dissimulé-râââ lovely) de la bonne chicha (alcool de maïs, entre autres ingrédients), il n'est pas toujours évident de trouver le temps pour te servir tous ces petits gobelets dérisoires de vie latino-américaine dans un délai de service (en terrasse) raisonnable.

Il y a une tonne de sujets que l'on doit sacrifier. Particulièrement mes préférés, ceux qui vont intéresser au maximum 10-12 gars et gazelles de ci ce là, ce qui est au bout du compte mon coeur de cible.
Ca fait par exemple pas mal de temps que je souhaite parler des afro-descendants en Amérique latine.

Alors quand je découvre ce blog, Noirs d'Amérique Latine - Textes traduits de l'Espagnol témoignant du passé et du quotidien des Noirs d'Amérique Latine et des Caraibes, je me réjouis. Parce que tout y est. Parce qu'il est très riche et passionant. Parce qu'on comprend mieux l'histoire des peuplements, les dynamiques géo-politiques, culturelles. Parce qu'on comprend mieux les DOM TOM, les Afros latinos. Parce qu'il me permet, ce soir, de gagner du temps et de pouvoir aller butiner allègrement mon petit "pistil africain" favori (en fait, il s'agit de la chatte de ma femme).

Des gens qui ont envie de connaitre davantage le continent américain au sud du Rio Grande, il y en a quelques uns qui passent par là, non? Dites-moi? Zêtes là?

Si vous êtes là, alors je vous suggère de commencer par là:
La population noire des Amériques dépasse les 140 millions de personnes. Elle n'est pas homogène. Un jeune noir des États-Unis est porteur de différences culturelles par rapport à un noir du même âge du Salvador, de Bahia au Brésil, ou d'Asunción au Paraguay, ou même de la Vallée del Chota dans la Cordillère des Andes en Équateur.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est une véritable mine que la découverte de ce blog.
Merci!
Loula

nojoda a dit…

une mine?? tu parles de la chatte de sa femme??

Patxi a dit…

Très fin nojoda.
tu es automatiquement abonné sans frais ici.très bon, calidad.
Loula bon voyage.
si cette boutique peut servir, tant mieux.