lundi 6 octobre 2008

Job d'été dans les Caraïbes












Patti Smith, Smells like teen spirit


Travailler plus, gagner pareil,
Subir le même mépris des oligarques et notables locaux,
Mais en vous payant, au bout du contrat, belle satisfaction, le dernier écran plat,
C'est désormais possible!

Et, petit veinard, dans les Antilles françaises, l'espace Amérique latine-Caraïbes, quoi, c'est aussi possible!

Votre job d'été (et peut-être même de toute l'année, au train ou vont les choses), consistera à vous déplacer, comme bon vous semblera (thermo-propulsion, doigts palmés à la Patrick Duffy dans l'homme de l'Atlantide , semi-noyade vaillante, tête en bas mais glaces en surface) avec votre chariot à glaces (marque MIKO-EFE) et à roulettes, lourd comme une vie de con, vers les jolies embarcations motorisées des sommités locales.
Sans-papiers Haïtiens encouragés à postuler.

Si le travail c'est la santé, donnez donc le mien à un malade!

PS: En même temps, je ferais plus jamais manutentionnaire à Leclerc Blangac non plus!! Jamais plus!!C'était il y a dix ans, c'est la France qui souffre et qui gronde, celle qui a toujours su se rappeler au bon souvenir de ses "administrants"...

2 commentaires:

MiKE a dit…

De passage en France, je vois de plus en plus de gens déprimés de voir disparaitre le peu qu'ils avaient.. mais sans se demander comment avoir plus, mieux, ailleurs éventuellement ! Je trouve cette vision si restreinte et ce manque d'envie d'avancer des plus triste.. Viendez pas Viendez pas !

Maxime a dit…

http://www.liberation.fr/economie/0101122364-on-devrait-canoniser-les-traders


special dédicace brise.....


larouille