samedi 27 septembre 2008

Sarah Palin, sous protection évangéliste



En Amérique latine, PARE de SUFRIR, une secte évangéliste US-brésilienne, attire des évangélistes criards de toute nationalité, y compris kenyans, notamment.
J'en ai même croisé un une fois à Iquique, au nord du Chili.

Celui ci plaide, en 2005, en faveur de Sarah Palin, future Vice-Présidente des USA (EEUU en espagnol). On le voit intercéder auprès des forces divines pour davantage de fonds de campagne, de soutien, et pour l'éloigner de tout mauvais sort (de toute tentative de sorcellerie, précisément: "witchcraft"...).

Et bien nous voilà bien.
Elle sera en phase avec une part croissante de la population du sous-continent, en tout cas, qui se convertit de plus en plus aux divers évangélismes de souche gringa...que ça vous plaise ou non. Notamment les classes laborieuses. Guatémala, Colombie, e surtout Brésil, le plus gros pays catho du monde...pas un pays n'y échappe.

No country for old man, avec Mc Cain! No country for crazy-jesus-freak bitch neither!

3 commentaires:

dul a dit…

En Argentine ils ont pas mal de temples aussi du moins à Buenos Aires, dont un sur l'av. Corrientes qui suinte le fric et l'endoctrinement le plus bas.
L'église catholique paye plein pot son attachement aux régimes les plus abjectes. Voir des fidèles en foutre le camp ne m'attriste vraiment pas. Par contre ça m'attriste de les voir de jeter dans les bras des pires mouvements évangéliques.

Michèle a dit…

Ben oui, quoi, on sait jamais, les sorcières de Salem...

Anonyme a dit…

Patxi,
Voici un autre lien:
http://ca.youtube.com/watch?v=JNHk2nZ8kiE&feature=related
Loula