dimanche 14 septembre 2008

Pororoca, Surfing the Amazon: la vague sans fin du Brazil



Quelle vague, mes aïeux...
Mais quelle Vague...


PS: Au fait.
Je comprends mieux, à la vue de ces images, l'absence de Francis tout cet été...
Ainsi, Monsieur préféra passer du bon temps sur le Rio Amazona, profitant du méga-"Mascaret" brésilien (le mascaret étant le nom de la vague fluviale de Gironde)...plutôt que d'alimenter la Bête avide qu'est devenu son blogging fan club mondial.
Soit.
Monsieur fait du surf. Pendant que d'autres sont au bureau.
Soit.
Monsieur se fait payer ses vacances sportives par Red Bull, lui aime tant la compet' et les trophées sponsorisés.
Soit.
On n'est pas à une surprise près, dans ce micro-microscopique-microcosmos nain de blogueurs francophono-latinos, entre ce qui est prêché ou décrié sur son blog et la réalité vraie.
Francis, le Surfeur de l'Intrépide, est en vérité, mes amis, un fieffé cachotier.

3 commentaires:

Francis a dit…

Vu le nombre de clients arrivés dans ma boutique en sortant de la tienne, je me doutais bien de quelque chose.

Bon, tu n'as pas tapé loin de la vérité, une vérité qui se donne à voir ici.

dulconte a dit…

Mascaret est le nom des vagues qui remontent de n'importe quelle rivière en France :). Une des filles de Hugo s'est même noyée d'avoir voulue voir celui de la Seine d'un peu trop près.

Sur la Seine il remonte jusqu'à Rouen mais bien sur pas grand chose à voir avec l'Amazone :).

Patxi a dit…

Merci Dul pour la précision.
Surfer avec des chiraquiens sur des vagues en Seine, un jour, ce sera possible.