mardi 13 mars 2007

On s'en fout





Love me Salma, please love me.


On s'en fout.

Salma Hayek, la belle, est enceinte de son fiancée François-Henri Pinault, la bête.

L'interprète ensorcelleuse de Frida, l'emberlificotante danseuse de Une nuit en enfer auprès de Quentin Tarantino et de Harvey Keitel, la super bombe du glamour a la mexicana s'est entichée du captain (igloo) d'industrie, fils à papa, Président d'honneur du FC Rennes...et accessoirement PDG du trépied Pinault-Printemps-Redoute.
J'ai rien contre le grand et moche capital mais...enfin, si, j'ai. J'ai.
Bordel, chaque mexicanito de Tepito y croyait encore un peu, quelque part, au fond de lui...Salma...

Afin de mesurer le mythe, sachez que pas un Mexicain mâle n'a été foutu-capable de m'expliquer comment elle pouvait A LA FOIS être née à Cuernavaca, Morelos, à Morelia, Michoacan, à Polanco, DF ou à san Antonio, Texas, de parents chicanos. Versions que chaque mexicain aime à présenter à l'envie au visiteur gringito, histoire de...

El Mito résistera-t-il à l'univers et aux "fols amusements" de François-Henri, au sex appeal démesuré qui caractérise les barons du Medef français ? Restera-t-elle digne d'elle-même lors des galas de sponsoring du FC Rennes, jouant des coudes avec les hôtesses de Super U, Fiat-véhicules utilitaires, SAMSIC PROPRETE-nettoyage industriel ?

En tout cas, un bien bon investissement pour la holding Hayek, que même le truculent milliardaire et compatriote Carlitos Slim n'aurait pas osé entreprendre...

2 commentaires:

simon a dit…

Monsieur Patxi,

Quelle ne fut pas ma surprise, ou plutot mon sentiment de degout, a la decouverte de cet article. En effet, a deux reprises, j'y ai lu le nom "FC Rennes". S'il s'agit d'une erreur de votre part, elle est grave, tres grave. S'il s'agit d'une provocation destinee a faire reagir les quelques rennais qui seraient, ou auraient ete egares un temps en Amerique Latine, je trouve ca franchement deplace et meme, il faut le dire, particulierement degueulasse ! S'il y en avait dans votre entourage, je leur conseillerais de rompre momentanement tout contact en signe de protestation. En effet, et ne le niez pas, vous n'auriez pas supporte de lire, s'agissant d'un certain club de basket, de le voir qualifie de "AS+nom de la ville" alors qu'il a su par son appellation se donner une identite. Et bien, sachez le, tous les clubs de football ne s'appellent pas "FC+nom de la ville", surtout lorsque, contrairement a d'autres qui portent ce nom d'un classissisme affligeant et se debattent en national, ils evoluent en L1 Orange (oui parce qu'elle est devenue Orange).
Alors, pour votre gouverne, ce grand club de la capitale bretonne 2 fois champion de France (en 1965 et 1971, ah on fait moins le malin hein ? Et on se dit qu'elle a bien raison Salma s'aller s'installer a Rennes !), et qui a su faire decoller les carrieres des merveilleux Lucas, Turdo ou encore Chapuis, s'appelle non pas "FC+nom de la ville" mais Stade Rennais F.C., et tout de suite, ca lui donne une autre dimension.
Voila c'est dit, et ca fait du bien.

Patxi a dit…

Dont acte. Stade Rennais FC, donc. En effet. ca change tout. Mr Simon, vous avez su retablir l'honneur perdu de cette noble boutique.
merci.
Je constate neanmoins que vous ne niez pas l'identite des sponsors de cette meme boutique-vendeuse-de-reves: Voila.tout est dit.

Quant au basket, je vous prie, restez en dehors de tout ca.vous n'y pipez mais.