lundi 19 mars 2007

La Globalisation vue du Mexique, ou un panthéisme décontracté du gland


La visite imperiale de Double U, vue par un dessinateur mexicain.
Vu chez MICKOU.


Je voudrai vous présenter 3 passeurs de Mexique globalisé.

Le premier, plutot académique.
Hector la "tortuga ninja" me l'a fait decouvrir il y a plus de 7 ans, et je lui en serai eternellement reconnaissant.
Il s'appelle Serge GRUZINSKI.
Entre autres, je conseille 'Les quatre parties du monde, Histoire d’une mondalisation.'Paris, les éditions de La Martinière, 2004, 479p, un trip enoooooooooorme, pour quelques pesetas.
La revue La pensee du Midi en fait une remarquable analyse. Pour comprendre la mondialisation Iberique et ses contours.

Les deux autres passeurs de Mexique et de globalizacion, sont des 'gens de l'ordinateur', comme le dit encore ma maman.
J'aime bien ces deux gars.
Ils sont au Mexique. Bien calés. Détendus du gland. Comme il se doit.
L'un, a Jalisco, pres du village de Tequila. C'est Mickou.
Les couchers de soleil de Puerto Vallarta te feront oublier les imbroglios, mano.
L'autre, au DF: enfin un prof de franco qui a des trucs a raconter...Gryphon est un chilango franco-allemand, ce qui n'est pas rien. Il a du kilometre: c'est comme si son 'purgatoire' de parcours anterieur (VCologne ou la Baltique...) lui aura fait meriter son bout d'infini a lui.
Un abrazo aux vendeurs du mercado de Tacuba.

La Globalisation vue du Mexique, ou un panthéisme décontracté du gland: voila ce qu'il vous faut.

Vous avez deux heures.

2 commentaires:

mickou a dit…

Le gland en pantoufliére et la tacoïsation en bandouliére, je te remercie bien de cette ode aux vrais zéros des temps modernes... ceux qui ont choisis d'aller loin pour se sentir plus proche de ce qu'ils sont !

Gryphon a dit…

Je dirais même plus: le blanc en montgolfière - bueno, merci également de ma part. Et au cas où Gruzinski ne lirait pas les blogs, merci pour lui, il le mérite amplement. :-)