jeudi 19 avril 2007

Ggggrrrrrrrr


Secuestrados colombianos, à la télé

La fonction d'agenda des journalistes, ici et ailleurs.
2 millions de déplacés internes en Irak, 1 million 900 000 réfugiés Irakiens au Moyen Orient.
3 millions de déplacés internes en Colombie. Et près de 3 millons de colombiens ayant fui au delà de leurs frontières le conflit et les persécutions, les massacres à la tronçonneuses des paramilitaires et les tueurs à gages, les extorsions et massacres des folkloriques "guerrilleros" Farc et ELN, le feu croisé des combats, les mines, les fumigaciones...
190 personnes tuées sur un marché de Bagdad aujourd'hui.
Tous ces phénomènes violents ont des racines profondes, méritent des explications. Mais il faut du temps. On en manque, pensez donc.

CNN en espanol, le JT de France 2 qu'on capte sur TV5, Fox news, Tele Portugal, la presse locale, la télé locale, les radios locales, les hebdos, entre deux télé novelas, tout le monde nous casse les couilles avec ce freaks de sud-coréen qui a oublié de prendre ces cachetons. On dissèque, on "essait" de comprendre, on analyse les causes, les raisons profondes, les "Racines du mal" pour reprendre l'opus de Maurice G Dantec...Bien sûr, on en vient déja à prôner l'armement des campus et on déplore le manque de "sécurité". On prend le temps de donner la parole aux « experts », aux témoins, aux acteurs directs et indirects de l’évènement. De la pédagogie, de la dissection, parce qu'ils le valent bien, ces 32 là.
Face à cet arbitraire de plus, j'ai vraiment besoin d'emprunter le cri de quelqu’un d’autre, histoire de me quitter le goût de la gerbe qui ne me quitte pas, ce soir.
Tiens, ca fera l’affaire:
BODY COUNT- 1994- BORN DEAD
Ca fait du bien. A peu de frais. De l'impuissance du blogue et de ses bienfaits thérapeutiques.

2 commentaires:

francis a dit…

Et 100 meurtres par jour (par armes à feu) en moyenne au Brésil. Le reste, on n'en sait même rien car aucune ONG n'en fait la macabre comptabilité.

Patxi a dit…

chiffre etonnant, francis.

Il n'y a que le Venezuela qui peut competir avec le Bresil apparemment.

Caracas en moyenne 10 fois plus craignos que Bogota, contrairement aux idees recues (taux homicide pour 100 000 habitants).

et les USA sont 9eme pour les homicides violents... Numero 1 Brasil, numero 2 Venezuela, colombia numero 3.

http://www.clarin.com/diario/2006/11/18/sociedad/s-06201.htm

ESTUDIO DE LA ORGANIZACION DE ESTADOS IBEROAMERICANOS SOBRE VIOLENCIA JUVENIL EN 65 PAISES

Computa las muertes de chicos de entre 15 y 24 años. En este mapa de la violencia, primero se ubica Brasil. Y en segundo lugar, Venezuela. En el noveno puesto se encuentran los Estados Unidos.
—Usted sostuvo que Argentina no es Brasil, ni Colombia ni Venezuela. ¿Se le puede aproximar?

—Por sus historias, no son países comparables. Incluso, si usted analiza las tasas de Argentina respecto de las de Brasil, Venezuela y Colombia, se pueden ver las enormes diferencias. Esto no quiere decir que los argentinos no vayamos a sufrir un agravamiento de la violencia, sobre todo en las capas juveniles de la población. Pero nuestra situación es más controlada y más controlable.