samedi 11 novembre 2006

Fondamentalisme Andin?


Fondamentalisme Andin?


Le Congrès des Losistadosunidos, dès 2003, dans un volumineux rapport sur les menaces terroristes visant les intérets américains dans le monde, après de longues analyses sur la menace du "fascisme vert" (islamisme fondamentaliste), s'étendait sur la nouvelle menace émergente dans les pays andins, incarnée par les Correa et Conaie en Equateur, par les Humala et GSCampesinos péruviens, les Evo Morales et MAS bolivien. La "menace" d'éventuels "liens" entre ces mouvements socio-politiques surgis des hauts-plateaux andins, de façon inéluctable depuis une dizaine d'années, et le narco-trafic, voire le terrorisme international, tant Colombien (FARC) qu'islamiste (supposés cellules américaines d'Al Qaeda), est tellement risible qu'elle en est ten apparence tout à fait "prise au sérieux" par feu-Rumsfeld et consort depuis 2002.

Le prétexte est facile, la corde est bien grosse. L'équation est linéaire: Evo= Narco=Ben Laden=gouvernement irresponsable et nocif pour la région=nécessité d'agir. L'ancien ambassadeur US en Bolivie, en 2002, avait d'ailleurs dit de Morales qu'il était le "Ben laden des Andes", tout en menaçant la Bolivie de couper toute l'aide financière si les électeurs votaient pour lui. Ce qui fit passer du jour au lendemain les intentions de vote de l'ancien leader syndical cocalero de 11 à 23 %...

Pour les gringos, la déstabilisation de ces mouvements émergents est d'autant plus déterminante et prioritaire depuis la victoire de décembre 2005 aux élections générales boliviennes, qui représente à leurs yeux un fâcheux précédent.

Toutes ces présomptions sont parfaitement ridicules et ont bien sur d'autres visées. D'une part, ces mouvements ont entre eux de profondes divergences et n'ont rien d'un bloc de granit, homogène et figé. Mais surtout, le lien qui est fait avec les mouvements terroristes est bien évidemment totalement infondé. Les projets US d'interdire toute production de la feuille de coca, produit millénaire aux infinis usages médecinaux et religieux, au nom du lien entre productions de coca et narco-trafic est de la même trempe qu'une éventuelle interdiction de production de toute forme de métal au nom de tous les assasinats au couteau recensés sur la planète...

Le lien avec les FARC est tout à fait farfelu. Quant au lien avec Ben Laden, il se passe de commentaires...

Quel manque de discernement dans cette administration Bush (et dans ce Congrés soumis), qui passera dans l'histoire comme l'une des plus maladroites et contre-productives de "l'histoire impériale" américaine...

Pour ma part, le seul truc que j'ai vu en Amérique latine, ce sont des artisans boliviens un brin provocateurs (ici un fabricant de letrero-affiches publicitaires de El Alto en Bolivie) ou des supporteurs de foot un peu chambreurs (ici au Costa Rica). Pas du meilleur goût, mais rien à foutre, car c'est bien le constat qui compte: c'est une des expressions d'une réalité incontestable, qui est celle de la montée puissante de l'anti-américanisme sur le sous-continent depuis 2000...

5 commentaires:

phiconvers a dit…

OX Patxi, cela n'enlève rien au fait qu'Evo commet des erreurs, que les FARC utilisent des méthodes terroristes et que l'Europe, avec son paternalisme insupportable, ne comprend vraiment rien à ce qui se passe par là-bas, se contentant de communiquer ses frustrations révolutionnaires à des idoles bien décevantes.
Nous ne sommes pas d'accors sur de nombreux points, je crois, mais je t'invite à jeter un coup d'oeil à mon approche de l'Amérique latine :
http://francelatine.over-blog.com/categorie-627900.html

Patxi a dit…

Oui, Evo commet des erreurs, et meme souvent (lire le preambule de l'ALBA est a mourir de rire, comme se pretent a rire beaucoup de ses decisions...mais apres un tel apartheid de facto, j'ai tendance a etre plus magnanime envers ce processus qui a plus de contre- pouvoirs efficaces que tu ne l imagines). on en reparle.
les FARC sont, certes, pour faire court,une organisation narco-terroriste qui n'a plus grand soutien populaire de CONSENTEMENT(nous causerons aussi des pseudos negociations de l'ELN et de l'impunite totale des AUC et bloques paramilitaires, etc, histoire d'etre complet et de parler de tous les acteurs qui creent et animent ce charmant conflit interminable).
je trouve l'UE completement larguee, effectivement, et son paternalisme "sanglot de l'homme blanc' m'exaspere egalement.
je suis d'accord sur les frustrations revolutionnaires, dans une certaine mesure.
MAIS je suis persuade que nous en tirons des conclusions diametralement opposes, effectivement.
d'ou l'interet que j'ai a decouvrir ton blogue, insupportablement proto-uribisto-villeristo-drieularochellien, mais drolement bien ecrit, interessant, serieux.une sorte de Leon Daudet tropicalise qui danse la salsa et votera sarko, putain de joder, voila qui est original..
D'autant plus interessant ton blogue qu'il me fait penser aux intellectuels "non-alignes' des annees 30, mais revisites pour analyser l'actu latino.
tes posts Nationalistes, anti-jeremiades droits de l'hommiste (dont je suis, mais sans les jeremiades bien pensantes...)sont tout a fait intriguants.parfois ils sentent meme mauvais, mais je mavance.car tu trouveras des odeurs ici qui te paraitront nauseabondes, peut etre.
l odeur de la terre, peut etre.ou pas.
bienvenu ici quand tu veux.
je passerai a l occasion sur tes posts presents et passes.
abrazo
Patxi

phiconvers a dit…

volvamos a charlar alguna vez, por alli (no tengo tildes en mi teclado).

phiconvers a dit…

bon allez, je vais m'atteler à une vraie réponse, patxi.
Les limites d'Evo sont bien connues, elles sont notamment lulo-petrobristes ou santacruciennes. Il navigue à vue, avec l'immense chance, en effet, de succéder à des gens qui ont définitivement perdu toute crédibilité. Ce n'est pas suffisant pour en faire un homme providentiel, ou même un espoir pour la Bolivie.
Mais après tout, la Bolivie doit-elle exister ? Je précise que je ne souhaite pas sa dissolution dans un lac de sel de l'altiplano, mais peut-être sa partition !
Pour la colombie, je ne tiens pas tes spéculations sur l'impunité totale des AUC ou l'ineptie du dialogue avec l'ELN pour des éléments de fait. On en reparlera dans quelques mois (années ?) quand la loi justice et paix aura cessé d'être un simple texte et que son application pourra être évaluée et quand les palabres habaneros avec l'ELN auront débouché quelque part.
Pour ton appréciation de mon blog, je retiens ton qualificatif de drieularochelliste et je t'en remercie étant un admirateur sans réserve du style magnifique de cet auteur. Il y a néanmoins un petit mais, Drieu n'était pas chrétien : je tente pour ma part de l'être. Je ne suis pas cynique, ni déséspéré, comme lui.
Tu jugeras de ma possible xénophobie à l'aune de mon éclectisme culturel, de mon goût du voyage et de mes centres d'intérêt.

Et au fait, sois sans crainte ou au contraire inquiet : je ne voterai pas Sarko.

A un de ces quatre.

tonio a dit…

Vous faites bien marrer avec vos superlatifs... mais j'avoue que je doute de leur efficacité pour définir un contenu.

Phiconvers, il y a un truc qui me fait marrer, c'est la critique que tu fait du paternalisme européen, mais j'ai l'impression que tu ne te rend pas compte du paternaliste d'Uribe (tu sais ton grand idole). Il conseille de ne pas coucher avant le mariage par exemple. Ensuite tu reproduis la même chose, je me souviens d'un de tes commentaires dans Semana où tu parlais de l'expérience de l'avortement en France pour dire qu'il ne fallait pas libéraliser en Colombie ... hum hum.

Ensuite pendant que les AUC passent des jours tranquille, révélant rien de leur actes (ne respectant pas la superbe loi de paix et justice) le nombres de victimes continue a augmenter, et pas seulement de la part des FARC et de L'ELN mais une quantité de meutres "sans raison" perpétrer pas des inconnus, dans les zones d'influence para. Même Medellin qui est montré comme exemple de réussite de la démobilisation est en train de replonger dans la violence de quartier. Les para n'ont pas de plan, la démobilisation a été penser à court terme et il n'existe pas de volonté politique de régler le problème. Cette loi va juste servir à justifier l'existence des AUC et légaliser leur business.

Quant à ce que tu vas voter, on sait bien que ce n'est pas Sarko mais De villier ...
Et le fait de voyager ne veut rien dire, les colons sont des voyageurs, ce qu'il ne veut pas dire qu'ils étaient respectueux.
Le Pen aussi a voyagé, il a même des amis arabe, selon lui.