jeudi 25 décembre 2008

Génie mécanique (Cuba)















Un garage, quelque part sur l'île de Cuba.

Ces hommes, ces mécanos là, forment partie de la populeuse et vibrante cohorte de cubaines et cubains qui, chaque jour, s'appliquent ingénieusement à contourner, détourner, mettre à bas, avec leurs petits bras, les effets désastreux de l'embargo Impérial.

4 commentaires:

Francis a dit…

Il n'est pas interdit au gouvernement cubain d'importer des voitures européennes ou brésiliennes :)

Patxi a dit…

absolument mon coquin.
Mais le parc auto cubain étant ce qu'il est, dépositaire du passé, c a d des grosses et vieilles berlines US dont les pièces de rechange sont impossibles à importer, les gaillards font avec les moyens du bord...

Francis a dit…

Les pièces de rechange, il doit être difficile de les trouver même à Detroit :)

Patxi a dit…

je savais que tu dirais cela. je le pressentais. Et je dis donc: oui, certes, mais ils font quand même de sacrés, incomparables miracles à les faire rouler; et les miracles mécaniques dans le michigan, on s'en tamponne ici bas; y compris avec les LADA et autres prouesses soviétiques, ils sont hors classe.
bon en même temps si on peut plus enfiler les clichés ici, alors...
au fait comment était sappé Sarko chez lula? a l'aise comme en Guyanne?