samedi 26 septembre 2009

Ingénues flexions



Juanes, tu connais; au moins "La camisa negra"; Miguel Bosé, tu connais...pas trop en fait, tu t'en remettras; sans oublier Olga "CANYON", ont donné un concert géant "pour la paix" et les colombes et les bonnes âmes, tout de blancs vêtus, à La Havane.

La belle affaire.
Les rares survivants gusanos de Miami (anti castristes radicaux historiques)ont loué sur le champ un spectaculaire compresseur caterpillar jaune, histoire de détruire immédiatement les CD de ces "sales collabos" avec la vermine communiste.

Le malentendu plus cocasse se passe en coulisse.Juste avant le concert, ils craquent, se rendant compte qu'ils sont, tenez vous bien, SUI-VIS.

Une vidéo montre leur étonnante crédulité, déconnexion, angélisme niais, qui m'a rappelé combien il est difficile de mobiliser, trimballer, tchatcher véritablement et tout simplement trouver des artistes un tant soit peu lucides et pourvu de connaissances de la chose politique...et plus prosaiquement pas trop fâchés avec le principe de réalité. la politique et la chanson, tout le monde n'est pas doué pour ça. J'aime la camisa negra, Mr Juanes, fan affirmé de Mr Uribe par ailleurs. J'aime moins tes préchis préchas sur la paix dès que le ton monte entre les deux Démago Maximo de la Gran Colombia.

Ecoutez les donc geindro-gémir sur cette vidéo qui circule un peu partout en ce moment.

"Magnanagnagnangna, ya des méchants [NB: du G2] à stachemou qui font rien qu'à nous suivre, ro lala c'est emb^étant zut à la fin, bouyou, pleurs, mais pourtant on fait rien de mal, on comprend pas en plus ce qu'ils nous reprochent; de toute façon notre concert va changer la Vie du Cubain-pékin moyen, IL FAUT y aller"...

Râââââââlovely, les mystique investis d'une mission sacrée que nous voila ty pas...

Ah ah, le show bizz et les espions. On dirait du San Antonio à La Habana...

Je laisse immédiatement le dance floor à La Tortue, de fragment d'île, qui m'a admirablement coupé le jus, asséché la chique, sur ce sujet. Qu'est ce qu'elle est douée, la pitxoune...Quand je la lis, je me dis qu'il sera bientôt temps d'arrêter de bloguer, un de ces quatre matins...

2 commentaires:

Michèle a dit…

Ingénus, non ? ;-)

Tortue a dit…

ay, mi vida, que c'est chouette d'être accueillie comme ça, même quand on ne le mérite pas !
merci Patxi, et surtout, n'arrête pas de bloguer, tes coups de colère sans oeillères nous font à tous un bien fou.

au fait, tous mes voeux ! on m'a dit que...