mercredi 25 mars 2009

Daniel Ortega, Révolutionnaire™ (fraction moustacho-évangéliste, tendance fushia)




Que sont-ce devenus, les vaillants Révolutionnaires™ Sandinistes™ du "temps jadis"™, hummm?

Ça.
Des ersatz de présidents, même pas réformistes, qui achètent des tracteurs aux iraniens et des illusions aux bolivariens.

C'est tout?
C'est tout.
Ils sont devenus ça.
Brigade rose fushia, rompez les rangs.
On va en reprendre pour 20 ans de la Droite Bien Dure™, après les âneries de ces vieilles biques là.

Sinon Germaine, le niveau baisse sur ce blog, globalement, non?
Mais non mais non...C'est juste...du dépit...amoureux...
Tendance rose fushia.

C'est que Patxi t'aime très fort, mon conejito querido.
Même toi, vieux Sandiniste sur le retour...

4 commentaires:

Michèle a dit…

Un coup de blues ? le printemps qui tarde ? allez, je t'envoie un sourire !

Francis a dit…

Ça me fout un sacré coup de blues, ce billet, ça me renvoie à Tomas Borges faisant un petit discours dans l'arrière-salle d'une librairie parisienne pré-besancenotienne... Il y avait aussi sa toute petite épouse, et Jorge Amado et Zélia Gattai... On parlait de la "Fin de l'Histoire", ce roman cousu de fil blanc du Fuku-Yama...

Nathalie a dit…

Ben moi ça me fait penser à un autre Daniel, C-B les initiales de son nom. Lui aussi révolutionnaire, un jour.

marc a dit…

Il parait que c'est le mariage qui l'a rendu fushia, le Daniel!!
On ne sait pas toujours ce qui nous guette!!