mardi 31 octobre 2006

Le lac Titicaca, un jour d'octobre:
"c'est loin, mais c'est beau" (dicton Quechua)
"C'est loin, mais c'est beau". Remarque judicieuse d'un touriste de marque Quechua, probablement d'origine Picarde, Angevine voire même Chouan(ne), rompant ainsi un pacte tacite au sein des touristes, locaux comme étrangers, qui veillait sereinement et dans un souci de bonne cohabitation à ce que plus personne n'ouvre sa gueule.
Endroit magique, d'une certaine forme sacré pour tous les passagers, espace pur et silencieux, souillé et bizarrement par là même sublimé par cette merveille de commentaire Con, alors que nous voguions sur le bateau de la coopérative locale nous menant à l'Ile du soleil.
Autant les Italiens sont reconnaissables à leur abominable sac à dos fluo de marque Turinoise INVICTA, autant les espagnols le sont pour voyager sans rasoir mais avec d'horribles sacs de toile remplis de bibelots parfaitement inutiles, autant le français porte haut ses jumelles USHUAIA nature, son inévitable Routard, et surtout, surtot, ses godillots, son sac à dos-friendly et sa gourde iso-thermique en faux acier rouge, tout le kit aventure de Quechua-Decathlon.
Putain, en tout cas, ça fait bien marrer les aymaras tous ces gringos accoutrés en Quechua.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Avant Viracocha, le monde était sombre. Viracocha était sorti des eaux du lac pour créer le monde, et créa Inti, Quilla, et Chaska.

Waynu

Ne sui-je donc pas
Ton aimé
Dans la bise et le vent,
Ton compagnon de douleur ?

(région de Cuzco. Recueilli par Georges Basadre)

chanson#2 el desierto lasah

Gregor Ludovsky a dit…

Tres belle Titicaca! J´aime bien tes photos (un petite amateur mais encore elles sont fantastiques;)!)

Hola cabrón, muy chido tu blog, te voy a poner en mis links asi que espero hagas lo mismo y también dejes comentarios en el mio, solo asi crece la popularidad de los blogs!

au revoir

Martín a dit…

Très interessant, mon cher Patxi. J'attends avec beaucoup d'interêt tes récits de ton temps au coeur du PRI dont, j'en suis sur t'as aidé a faire entrer en crise.
P.S. Tere et Don Artur te disent bonjour!

Salut depuis Barcelone.
Le Martín Diplomatique

Tonio a dit…

Bien sympathique le blog ... même s'il m'a rendu nostalgique. L'envie de reprendre mon sac me titille.

Sinon les stéreotypes de voyageurs européens sont très juste, mais il exite un avantage immense à cela: c'est que lorsque tu le sais c'est très simple de ne pas le suivre et de fuire l'équipement quechua pour ne pas parler français ...